( WWW.SAMPLEDESPRIT.COM >(._-)
Accueil > Nourou Naro

Nourou Naro

Dernier ajout : 31 mai 2015.

_____
document 600

Enfant du monde, bientôt les années 80, après un premier séjour au Bénin, je retrouve les bords de Seine que je ne quitterai jamais plus très longtemps.

Lors de la dernière décennie du siècle passé [[En décembre 1993, au Sénégal, puis en juillet 1994, au Mali, en partageant le quotidien de mes hôtes je replonge dans les réalités africaines, dont le système D et l'action collective. C'est entre ces deux séjours que je fonde "les Enfants des Arts".
En 1999, un séjour au Bénin m'ouvre les yeux sur l'origine de mes assemblages, ficellages et autres bidouillages.]] ({"C'était du temps où les paraboles ne trônaient qu'au dessus de certaines ambassades"}), au cours de nouveaux séjours sur la terre de mes jeux d'enfants, je renoue avec la muse de mes premières années. Avec elle je reviens dans l’hexagone, des mythes plein les armoires, des fazes fétiches, des samples d'esprit, des pixels de poésie... Ma muse est scribe, un peu griot, barde, qui sait peut-être futur MC ? document 604 J'écris, elle raconte, je rencontre et elle rend conte. J'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'un jeu d'enfant, que je faisais ça comme j'aurais pu faire autre chose et d'ailleurs je fais plein d'autres choses. Je dessine, je peins, j'assemble, j'installe, je photographie, je filme et je blogue même, mais toutes ces choses finalement ne sont que prétextes à écrire. J'écris sous la dictée de cette muse dont je sais bien que je ne sais rien si ce n'est qu' LRSTOPI , celui de mon enfance, là-bas sous le Bas-Empire du Quiproquo Bénin, quelque part en Anomalie, là où du coq à l'âne, il n'y a qu'un pas, là où surtout l'un n'empèche pas l'autre.

Adolescent, je découvre à travers le Hip-hop, un espace de liberté, d'expression et de rencontre. Adulte, alors que je fais des pieds et des mains pour joindre les deux bouts (l’utile et le futile), comme l'avaient fait un peu plus tôt les gestes de ma petite enfance africaine, le hip-Hop me rattrape, comme un présent du passé.

document 603
_____ "{Le monde lui même n'est pas fini}[[devise à laquelle de fil en aiguille je me suis découvert fidèle, parfois très consciemment, parfois bien malgré moi...]]" Je conçois mes travaux personnels, non pas comme des œuvres forcément définitivement achevées, mais comme des outils de reflexion et des petites surfaces ou supports personnels de libre expression où je m’autorise à éventuellement réintervenir y compris lors de leur exposition ou même après leur vente. "{En attendant le Mur du Son}[[Initiative que je poursuis actuellement pour promouvoir la création d'un mur d'exposition et d'expression.[ Plus de détail->http://www.sampledesprit.com/zedzed/spip.php?article221]]]" Immergé de longue date dans le mouvement graffiti et acteur de la scène street-art, je m’interroge sur le droit de propriété collectif des espaces publiques et m'investis pour une réelle prise en compte institutionnelle de la liberté d’expression plastique, picturale et graphique dans ces espaces. {}
Site

Vous pouvez proposer un site à ajouter dans cette rubrique :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0