( WWW.SAMPLEDESPRIT.COM >(._-)

"Les Enfants des Arts"

Dernier ajout : 15 mai 2017.

Suite logique et chronologique de l’atelier d’expression plastique des Enfants du Monde lancé en 1989, dans une dynamique de participation à l’amélioration du cadre de vie des habitants de l’Orme des Mazières ont crée l’association "les Enfants des Arts" en 1994. {{{1994-2000: Atelier de libre expression plastique (6-25 ans) }}} Les enfants des arts sont donc nés en février 1994 dans le quartier de l’Orme des Mazières à Draveil (91). L’équipe d’encadrement des activités fût initialement exclusivement constituée de jeunes adultes de ce quartier avant d’accueillir des étudiants en arts, issus de l’Universite Paris VIII (St-Denis) et de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, parallèlement ces activités se sont rapidement ouvertes sur la ville de Draveil, et sur tout le département (l’Essonne). Les activités destinées (avant la construction d'une Maison de Quartier en 1997) au moins de 16 ans, ce sont ensuite adressées à une tranche d'âge allant de 12 à 25 ans. Par ailleurs, l'association s’est enrichie du contact d’éducateurs de la PJJ, en participant à l’action Art-Cité initié et mené par Jean-Pierre Benglia, jusqu’à son decès en juillet 2002. Après presque 20 ans d’existance, les buts des enfants des arts sont restés les mêmes. Il s’agit toujours de: - créer un espace de liberté dans lequel approfondir un mode d’expression graphique ou plastique - entretenir et partager cette passion - valoriser divers talents, démarches ou personnalités, en en diffusant quelques échantillons (samples) - participer au cadre de vie et à l’activité socio-culturelle et économique (par des manifestations telles que : peintures murales, décoration textile, travaux sur commande, décor de spectacles, réalisation d’affiches, de logos, production vidéo, exposition...) - mettre en oeuvre les moyens licites nécessaires à la conception, réalisation et suivi de nos projets. Pendant ces 2O années, il est indéniable que le graff a été le média le plus spontanément plebicité et que ce média peut se mettre au service de l’intéret général, de l’amélioration du cadre de vie et des relations intergénérationelles. {{{2000-2012: «Créateurs de Proximité»}}} Au fil des année, la curiosité des plus jeunes des enfants des arts pour les outils multimédia rejoint l’activité professionelle des plus anciens. En effet, lorsqu’un graffeur a pu renoncer à la marginalisation imposée par l’exercice clandestin de ses talents, qu’il a pu trouver des espaces d’expression ou parfaire en toute tranquilité sa technique et qu’il a décidé de lier son destin professionel à sa passion, c’est tout naturellement qu’il se tourne vers le graphisme et l’infographie. À partir des années, les Enfants des Arts se sont confronté à de nouveaux enjeux: - l’omniprésence du numérique dans le monde professionel et la toute relative démocratisation du web dans la société. - la médiatisation décuplée d'un discour sécuritaire stigmatisant la jeunesse issue de quartier financièrement défavorisée qui a radicalisé la défiance (réciproque) de certains face aux institutions tout en accentuant les besoins d'expression. - la professionalisation des intervenants de l'association: à l'origine ammateurs ou étudiants en arts, ces trentenaires aspirent aujourd'hui à pouvoir vivre de leurs savoir-faire et à bénéficier de statuts moins précaires. {{2006-2009: "Graffiti Therapy"}} Oeuvrant désormais au niveau départemental, l'année 2006 a marqué pour l'association un retour au source motivé par les appels lancés par des habitants jeunes et moins jeunes du quartier de l'Orme des Mazières. S'ajoutant à une tension perceptible entre certains jeunes et certaines institutions, depuis 2004 le quartier est en travaux en vue de construire un ensemble de petits lotissements. Après la démolition de deux longs immeubles, d’un batiment plus petit et de la chapelle, un an après l’incendie d'un ascenseur pour handicapés (hors d'usage depuis son installation il y a plusieurs années), ce quartier donne l’image d’une zone sinistrée et tarde à faire peau neuve. C'est dans ce contexte que dés fin 2005, l'association "Mélodie en Sous Sol" a lancé le projet "Hip-hop Thérapie...pour un festival des Arts et de la Jeunesse", appelant tous les jeunes, adultes, associations et institutions à se réunir autour d'une action festive et constructive. Autour de “Mélodie en Sous-Sol”, plusieurs partenaires notamment “Break Team” et “ les Enfants des Arts” adhèrent pleinement à la démarche de l’action “Hip-hop Thérapie”. Ces trois associations s’inscrivent dans les mêmes problématiques et se complètent au niveau artistique. De par leurs expériences partagées avec la population de l’Orme des Mazières depuis de nombreuses années, elles bénéficient d’un à priori positif sur le site . Issues de ce quartier, elles s’adressent néanmoins à toute la jeunesse draveilloise, et plus largement aux jeunes essonniens. Représentant respectivement la musique, la danse et les arts plastiques, elles sont a même de poursuivre la dynamique lancée par l’organisation du festival et espèrent répondre à certaines attentes révélées à cette occasion. {{2010-2012: "Remix’Art"}} Encore présente à travers expositions et ateliers, l'association à tout de même considérablement réduit son activité locale et notamment draveilloise à partir de mai 2010. Partageant le propos en faveur de la diversité culturelle de l'action "Mix'Art" de l'association "Ariana", l'association "les Enfants des Arts" à travers son réseau d'artistes et son expérience, a participé à la concrétisation de l'exposition itinérante "Mix'Art" (Grand Palais, Point-à-Pitre, Rouen, Fort-de-France, Draveil), et fortement contribué à l'élaboration de l'opération "Mix'Art à l'école" dans pas moins de 10 académies. Cette période a également permis un rapprochement avec la scène Street Art parisienne qui avec le mouvement plutôt Graffiti essonnien sera au rendez-vous de notre prochaine action pluridisciplinaire, locale et régionale: le MUR DU SON...
Site

Vous pouvez proposer un site à ajouter dans cette rubrique :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0